mercredi 18 novembre 2009

J'ai piqué cette image sur je-ne-sais-plus-quel blog



G.
B-C.

5 commentaires:

nadia a dit…

Je ne sais pas pourquoi, mais cet assassinat, qui était sans doute nécessaire, chante du Keith Kouna dans ma tête :«Comme un p'tit vent blanc, libre, triste et content, ET-CON-TENT !».

Anonyme a dit…

merci pour intiresny Dieu

Cannelle a dit…

S'il le faut...

N'arrêtez jamais d'écrire. Ensemble ou en solo. Sur les murs, sur vos mains ou vos ordis portables, mais n'arrêtez pas.

;)

petitpois a dit…

je suis aussi morte

EroDojo a dit…

Tournée, la page ?